L’accueil d’un chien au sein de votre foyer

En premier lieu, il est nécessaire de préciser que chaque chien passé par le biais d’une association ou d’un refuge a un passé qui lui est propre. Il est important de garder en tête que chaque individu mettra un temps qui lui est propre à s’adapter à son nouvel environnement. Néanmoins on peut quand même observer 3 périodes de différents ressentis par lesquelles votre chien passera, il est important alors vous adapter.

Quelques jours après son arrivée

Les premiers jours de son arrivée sont un réel chamboulement, pour vous mais surtout pour lui, il est possible que votre chien ne veuille pas toucher à sa gamelle, se cache dans un coin ou sous les meubles.

Notre conseil : laissez-lui du temps ! éviter les bruits trop brusques, parler avec une voix posée et chaleureuse. On calmera l’excitation et l’engouement des enfants qu’a suscité l’arrivée de votre chien à la maison.
En arrivant montrer lui où est sa gamelle d’eau et de nourriture, ainsi que son coin où il pourra se réfugier et se reposer.
S’il ne touche pas sa gamelle de lui-même, proposez-lui plusieurs fois dans la journée en l’encourageant.
Cette période peut être frustrante pour les adoptants, mais il est important de ne pas brusquer votre chien, laissez-le décompresser de ce changement de vie, c’est un moment clé dans ce qui sera votre future relation.

Un petit mois après son adoption

Vous commencez à entrevoir la personnalité de votre compagnon, en effet, il commence à apprivoiser son environnement, il est possible même qu’il commence à vous tester ou à laisser entrevoir des comportements désagréables. Votre chien commence à comprendre le fait que votre foyer deviendra probablement son foyer définitif et se détend petit à petit.

Notre conseil : Vous êtes toujours aux prémices de la belle aventure qui vous attend avec votre chien, observer le, encouragez-le lorsque son comportement est adapté et prenez du temps pour jouer avec lui. Le jeu va renforcer votre lien et va vous permettre de découvrir un peu plus qui se cache derrière cette truffe.

Si toutefois des comportements désagréables surviennent et que vous vous sentez dépassé, n’hésitez pas à recontacter l’association ou le refuge pour leur demander des conseils. En général ils connaissent très bien les individus qu’ils ont eues au sein de leur association et pourront vous conseiller. Vous pouvez très bien aussi contacter un comportementaliste ou un éducateur, rien ne sert de tarder, vous avez le droit de ne pas savoir comment gérer une situation, les professionnels sont là pour vous aider.

3 mois après son arrivée

Ça y est vous avez franchis le cap et lui aussi. Il a su s’adapter à votre quotidien et vous à sa personnalité qu’il a laissé enfin transparaitre. Une certaine routine s’est mise en place et il commence à vous faire confiance.

Notre conseil : N’oubliez pas que rien n’est jamais gagné et qu’une bonne relation avec son chien s’entretien au quotidien par de l’écoute, du jeu, et du temps à lui consacrer.

Si des problèmes surviennent n’hésitez pas à vous tourner vers des professionnels.

Recherche